« être heureuse » le plus important pour se sentir belle

La beauté ne peut pas se réduire à une seule définition

Etre belle est une sensation intérieure

La beauté n’a rien à voir avec la minceur, la jeunesse

La beauté n’a rien à voir avec la perfection

La beauté est la mise en valeur de ce qui est unique en soi

Prendre soin de son corps en conscience avec bienveillance renforce la confiance en soi

Se faire belle ne signifie pas être superficielle

Négliger son apparence ou en faire une obsession sont deux polarités de la même blessure

L’exposition médiatique des beautés plurielles est la clé du bien vivre avec soi et les autres

Le développement personnel, la générosité, l’amour de soi rendent beaux

La beauté c’est le rayonnement

 

Les compléments alimentaires une nécessité?

C’est une évidence que dorénavant  notre alimentation quotidienne est déficitaire en micronutriments et cela en raison de deux facteurs principaux :

- la réduction de l’apport calorique global a entraîné une diminution d’apports en micronutriments: cette diminution d’apport calorique s’explique par la diminution des dépenses énergétiques dues à une modification des modes de vie: trajets en voiture, ascenseur, temps libre devant la télévision… (suite…)

Vitamine D pour vivre longtemps en bonne santé!

Un déficit chronique en vitamine D n’est pas sans conséquences sur la santé à long terme. Son déficit concerne tous les âges, du nourrisson au vieillard. En France, 80% des adultes manquent de vitamine D et même 90 % au sortir de l’hiver. Une supplémentation régulière s’impose donc d’autant plus que notre style de vie nous éloigne du soleil.

Evaluation de l’efficacité de la vitamine D en préventif:

(suite…)

La dépression saisonnière comment y remédier

L’influence des saisons sur les troubles de l’humeur est connue depuis l’Antiquité. Définie en 1984 sous le nom de « trouble affectif saisonnier », elle affecte de façon grave 3% de la population et 20% à un degré moindre. Rosenthal a démontré la nécessité de la lumière sur l’horloge biologique interne et sur l’humeur.

Les symptômes de ce syndrome tels que troubles du sommeil, baisse de libido, trouble de l’humeur, fatigue, perte d’intérêt, abattement, tristesse, stress, prise de poids sont liés à un trouble de la sécrétion de la mélanine.

(suite…)

Des ingrédients naturels pour renforcer ses défenses immunitaires avant l’hiver

« Les antibiotiques, c’est pas automatique! »

De nombreux ingrédients naturels sont à notre disposition pour améliorer nos défenses immunitaires. Nous savons maintenant que l’utilisation systématique des antibiotiques favorise l’apparition de résistances plus importantes et détruit également la « bonne flore » intestinale. Nous avons 1 kg de bactéries amies dans l’intestin et devons tout faire pour les maintenir à l’équilibre.  (suite…)

Faire fondre sa graisse avec le froid

Parfois, malgré une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, des graisses localisées  sur le ventre, les poignées d’amour , la culotte de cheval, les genoux persistent  malgré tous nos efforts. Des régimes draconiens n’arrivent en général pas du tout à en venir à bout.  (suite…)

Les hormones et le poids

Afin d’équilibrer son système hormonal, l’homme doit contrôler son hygiène de vie.

Les hormones influent  puissamment  sur la distribution des graisses corporelles. Par exemple, l’avancée en âge provoque une cascade de changements hormonaux  et physiologiques favorisant le surpoids. De même qu’ une mauvaise alimentation, le manque d’exercice ou un stress mal géré dérèglent profondément l’homéostasie hormonale avec comme conséquence l’augmentation des graisses corporelles.

Les hormones qui aident au stockage des graisses sont l’insuline et le cortisol, les hormones qui aident à la fonte des graisses sont la testostérone, la DHEA, l’hormone de croissance et les hormones thyroïdiennes.

D’où l’importance de gérer la fonction du pancréas et des surrénales.

 

Les graisses localisées sont souvent dues à une responsabilité hormonale :

 

-Les triceps (arrière des bras) et les quadriceps (dessus des cuisses) sont dus à un taux élevé d’oestrogènes.

(suite…)

Hypnose humaniste, à la découverte d’un monde nouveau, le vôtre!

« L’hypnose, c’est une relation pleine de vie qui a lieu dans une personne et qui est suscitée par la chaleur d’une autre personne »

Milton Erickson

Histoire de l’hypnose

Les premières traces de l’hypnose remontent à déjà plus de 6000 ans, en mésopotamie où les sumériens pratiquaient déjà l’accompagnement en paroles.

Musès découvrit en 1972 une stèle en Egypte datant de l’époque de Ramsès II décrivant une séance d’hypnose.

Puis à travers les siècles, en passant de Socrate, aux druides, aux prêtres, aux sorciers, aux chamans, partout dans le monde, nous retrouvons des coutumes de soins et de rituels qui incorporent certains éléments de notre hypnose thérapeutique moderne.

Puis vient Mesmer (1766) premier psychothérapeute des temps modernes, ensuite James Braid (1841) chirurgien écossais qui posera les bases scientifiques de ce qu’il appellera “Hypnose”.

Aux Etats-Unis, en 1930, un psychiatre génial  nommé Milton Erickson va bouleverser les conceptions de l’Hypnose et de la thérapie en général. L’Hypnose Ericksonienne est née et va grandir grâce à ses nombreux élèves dont font partie Richard Bandler et John Grinder à l’origine de la PNL (Programmation Neuro Linguistique)

En 2001, Olivier Lockert présente l’utilisation des outils de l’hypnose thérapeutique dans un esprit résolument humaniste.

 

Basée sur une philosophie globale de vie, l’Hypnose Humaniste utilise l’état hypnotique pour atteindre notre Conscience et changer “en conscience”.

 

(suite…)

1 2